FEMM Health : un nouveau regard sur le cycle menstruel

Parmi les organismes qui œuvrent en faveur d’un meilleur partage des connaissances sur le cycle menstruel et les méthodes d’observation du cycle, certains commencent à être bien connus en France : le PFN belge qui transmet la méthode Sensiplan, la fondation Symptotherm, le CLER qui a développé la méthode d’auto-observation désormais baptisée Cyclamen, les deux associations qui enseignent la méthode Billings : WOOMB et le Centre Billings France…

Un autre n’est pas encore connu et nous arrive de l’autre côté de l’Atlantique : Femm Health. C’est celui que j’ai choisi pour me former à l’accompagnement d’autres femmes dans l’observation de leur cycle.

L’organisme FEMM Health (où l’acronyme FEMM signifie Fertility Education & Medical Management) a été créé aux Etats-Unis en 2012 par Anna Halpine¹. C’est un programme de santé reproductive destiné aux femmes, basé sur la connaissance scientifique la plus à jour du cycle féminin, afin de leur donner les moyens de comprendre le cycle en identifiant et suivant au quotidien ses signes vitaux.

Ses signes… quoi ?

FEMM Health s’appuie sur un centre de recherche médicale RHRI (Reproductive Health Research Institute) et a l’originalité d’offrir des formations à la fois pour toutes les femmes qui souhaitent découvrir leur cycle, mais aussi pour les médecins et les personnes travaillant dans le domaine de la santé afin qu’ils soient mieux en mesure d’accompagner leurs patientes dans leurs choix.

Pour le premier volet, leur idée est de proposer un programme d’éducation accessible à toutes, pour faire découvrir aux femmes (et comprendre)… leur cycle, l’action de leurs hormones, leur santé reproductive. Car le cycle menstruel et la fertilité racontent beaucoup de choses, et l’intérêt de sa connaissance dépasse largement le cercle des femmes qui veulent concevoir un enfant ! La conviction de FEMM Health est que chaque femme mérite d’être en bonne santé, sans avoir besoin de « masquer » des symptômes comme se contente de le faire la contraception hormonale sans rien soigner. Moins de 3% des femmes² dans le monde sont capables d’identifier les signaux normaux ou anormaux de leur santé hormonale, et cela doit changer.

En plus d’apprendre à observer son cycle (et en particulier repérer ses ovulations, d’éventuelles irrégularités ou insuffisances hormonales, durées des différentes phases, etc.), FEMM Health a développé sa propre « méthode d’auto-observation » pour éviter une grossesse grâce à l’identification précise de la période fertile : celle-ci s’appuie sur l’observation de la glaire cervicale, dont la consistance et l’évolution d’un jour à l’autre nous donne beaucoup d’information sur la phase du cycle en cours, et sur le recours à des tests urinaires détectant le pic hormonal LH. Leur appli permet également de rentrer ses observations quotidiennes de température au réveil.

Ainsi par exemple, la glaire observée et/ou ressentie peut être collante, glissante ou lubrifiée. Les saignements peuvent être abondants ou légers. L’appli permet également d’entrer des facteurs secondaires tels que des maux, nausées ou troubles divers afin de mieux comprendre son cycle, anticiper certains désagréments, soigner ses dysfonctionnements.

Enfin, des tableaux de synthèse permettent au fil des mois d’avoir une vue d’ensemble sur plusieurs cycles et prendre du recul sur ses observations.

C’est tout un nouveau regard sur son propre cycle et sa santé que nous offre FEMM Health, que je vous invite à découvrir !

Les femmes ont le droit de connaître et comprendre leur propre corps, et d’acquérir les connaissances dont elles ont besoin pour faire les choix qui engagent leur santé et leur fertilité. Par exemple, les femmes ne doivent pas se dire que leurs règles douloureuses, leur acné ou leurs migraines sont normales et font partie de la vie de femme. Ce ne sont pas des choses normales que les femmes doivent supporter, ce sont des signaux d’une activité hormonale anormale… que l’on doit traiter.

Ce projet repose sur le développement d’une appli user-friendly, afin de donner l’idée et l’envie aux (jeunes) femmes de se familiariser avec leur cycle et ses biomarqueurs. Ce n’est pas une appli « suivi de règles » comme les autres et encore moins une appli « suivi de fertilité » dont certaines sont très dangereuses puisque s’appuient sur des stats pour vous dire où vous en êtes. L’appli FEMM ne prédit rien, et elle accorde une grande importance à la glaire cervicale : le « premier » marqueur du cycle féminin.

Aujourd’hui FEMM dispose d’une appli disponible sur iPhone et sur Android, dont la version française devrait bientôt être disponible (courant 2019), et d’un réseau d’instructrices dans le monde entier, dont on peut espérer qu’il va se développer en France, n’est-ce pas ?

FEMM is scientific, liberating, powerful. FEMM is for everyone!

Pour en savoir (encore) plus : https://femmhealth.org/about-us/what-is-femm/ !

¹ : Anna Halpine est aussi fondatrice de la World Youth Alliance, une organisation qui défend la dignité humaine dans les instances internationales telles que le parlement européen, l’ONU, etc.

² : source FEMM Health

Méthodes naturelles, cycle féminin, contraception, auto-observation, fertilité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s