Accepter les dépendances que nous impose la nature, c’est la sagesse…

… les aimer, c’est le bonheur.

C’est par cette citation de Bernard Grasset que s’ouvre le récent livre de la naturopathe et aromathérapeute Raïssa Blankoff paru aux éditions Amyris (juin 2017) : Le livre du cycle féminin, à mettre entre toutes les mains, qui vient d’arriver dans ma boîte aux lettres.

Ce qui rythme la vie d’une femme, des premières règles au dernier cycle, ce qui permet de donner la vie, ce qui nous a donné la vie à tous, devient petit à petit invisible et inexistant, remplacé, chassé de notre corps et de notre conscience. Le cycle féminin, avec ses humeurs, son vocabulaire, ses fluides, ses grands bonheurs et ses caprices, sa puissance et sa majesté, retrouve dans ce livre ses lettres de noblesse.

Ce livre aborde toutes les notions nécessaires à la reconquête du cycle : anatomie, physiologie, psychologie, immunité, cycle théorique, cycles vivants et différents, remèdes naturels des petits maux, contraception, auto-observation.

C’est donc parce qu’il devient urgent de rendre aux femmes et aux hommes qui les accompagnent leur pouvoir de vie, de paix et de création que ce livre a vu le jour. Il donne des clés pour vivre au rythme du cycle, l’observer, s’en inspirer, le respecter, le rencontrer, en profiter : il raconte le cycle comme une histoire accessible à tous.

Voilà la substance de la quatrième de couverture alors vous pensez bien que ce n’est pas moi qui la contredirai !

Spécialisée en santé préventive et médecine naturelle, et formée à la méthode sympto-thermique de gestion de la fertilité, l’auteure y parle de règles, d’hormones, de glaire cervicale, de saisons du cycle et d’émotions, puis d’ovulation et de transmission de la vie, mais elle décrit aussi les caprices, désordres et douleurs du cycle, les syndromes prémenstruels, évoque enfin les moyens d’action et effets de la contraception sur la physiologie, et garde le meilleur pour la fin : l’auto-observation du cycle.

Au sujet de la méthode d’auto-observation du cycle, dont n’est pas niée l’exigence qu’elle requiert au quotidien si l’on souhaite s’en servir pour éviter efficacement une grossesse, Raïssa Blankoff promet « une perception plus authentique du désir, davantage de ressenti du corps et de ses humeurs, une meilleure compréhension de vos envies, et, le cas échéant une communication de votre couple plus riche, plus souple, plus confiante, une sexualité facilitée, un meilleur statut hormonal, un chemin unique vers une connaissance de vous-même dénué d’effets secondaires et sans contre-indications ». Un témoignage de plus d’une femme qui voit dans le recours à cette méthode « bien plus » qu’une contraception !

Le tout est joliment illustré et ponctué de citations qui font sourire ou réfléchir : cet ouvrage plaisant à feuilleter (j’en suis là) et certainement très instructif  à lire (je vous tiens au courant), semble proposer une approche moins imagée, plus concrète… et tout aussi belle, que le fameux livre du Dr. Raith-Paula Que se passe-t-il dans mon corps ? dont je vous ai déjà parlé (et que je recommande toujours autant).

Je constate en tout cas que ce nouvel arrivé dans ma bibliothèque spécialisée me donne envie de vous proposer dans un prochain article une sélection de livres parus sur le sujet du cycle féminin, de la fertilité et des méthodes naturelles. Ils ne sont plus si rares que cela et c’est une joie, un grand merci à tous leurs auteurs !

Le livre du cycle féminin, à mettre entre toutes les mains, de Raïssa Blankoff, disponible aux éditions Amyris.

Le livre du cycle féminin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s