Yono : et si suivre sa température basale devenait un jeu d’enfant ?

Quand on se fie à sa courbe de température basale pour suivre ses cycles menstruels et repérer ses ovulations (pour favoriser ou éviter une grossesse) il faut reconnaître que c’est parfois un peu complexe, et qu’on a vite fait d’en zapper une, deux, trois…

Car pour garantir ses interprétations il faut la prendre tous les matins à peu près à la même heure, avant de se lever, dès que l’on se réveille, et avoir dormi 4 ou 5 heures d’affilée : autant de conditions parfois un peu difficiles à réunir lorsque l’on voyage beaucoup, que l’on a des rythmes de vie décousus, que l’on travaille la nuit, que l’on a un jeune bébé qui nous réveille, des soirées d’étudiantes la veille, un papa pas toujours là pour assurer le premier lever d’enfant… et surtout des grasses mat tellement bienvenues le week-end.

Mais c’est tout nouveau ça vient de sortir : voilà Yono, le produit qui règle plusieurs problèmes d’un coup et pourrait en faire rêver plus d’une, dans la lignée du thermomètre connecté Tempdrop dont je vous ai déjà parlé, version encore plus discret ! Aucune action dans la boîte mais j’aime… donc je partage. Ouvrez bien l’oreille 🙂 et faîtes vous votre idée.

Thermometre-connecté

Parle plus fort chéri, j’ai mon Yono dans l’oreille !

La start-up Yono Labs est celle d’ingénieurs et entrepreneurs passionnés de la Silicon Valley en Californie. Vanessa Xi, fondatrice et CEO, a accepté de répondre à mes questions :

Pouvez-vous nous décrire votre produit en quelques mots ?

Fiable, confortable, simple, sûr. Pour utiliser Yono, oreillette en silicone, il suffit de la mettre dans l’oreille au moment de se coucher, puis de l’enlever le matin. Pendant la nuit elle mesure et enregistre la température du corps grâce à une prise toutes les cinq minutes. L’oreillette ne contient pas de module bluetooth et aucun échange de données ne se fait pendant le sommeil. La transmission se fait uniquement lorsqu’elle est reposée sur son socle.

Est-ce que Yono a développé une application dédiée ?

Oui elle s’appelle Yono Fertility sur iPhone. La version Android est en développement, elle sera bientôt prête. Nous sommes maintenant compatibles avec le health-kit d’Apple, et nous sommes ouverts à la discussion pour synchroniser nos données avec d’autres applications même si rien n’est encore disponible pour le moment.

Quelle est la précision du thermomètre connecté Yono ?

Sa résolution est de 0.01°C (il affiche 2 chiffres après la virgule) et sa précision de 0.05°C. La réelle nouveauté est qu’il mesure la véritable température basale (= la plus basse du corps en 24h) qui est atteinte au milieu de la nuit, entre 2h et 6h du matin pour une nuit standard, ce qui est donc plus fiable que la température que l’on mesure au réveil. Enfin, placé dans l’oreille il mesure la température interne du corps, qui est peu influencée par la température ambiante.

Quelle est votre positionnement pour un usage en mode « contraception » ?

Notre idée est partie du constat que de nombreuses femmes avaient du mal à suivre leurs cycles lorsqu’elles cherchaient à concevoir un enfant. C’est à elles que nous nous adressons en particulier, et nous ne présentons pas Yono comme un outil pour la contraception. Mais nous garantissons la précision de la prise, et les utilisateurs peuvent décider eux-mêmes de la façon dont ils utilisent leurs données bien sûr !

Est-ce que les courbes sont accessibles sur Internet pour pouvoir les analyser et les partager ?

Les courbes sont disponibles sur l’appli. Vous pouvez ensuite vous les envoyer par e-mail ou les transmettre à qui vous souhaitez (médecin, conjoint, etc.).

Last but not least : avez-vous quelque chose de particulier à dire aux francophones ?

« Merci beaucoup » [en français dans le texte]. A vrai dire nous n’avions jamais pensé encore à développer le marché français. Ce qui ne nous empêche pas de vraiment imaginer le futur de Yono dans plusieurs environnements linguistiques et culturels !

Yono-temperature-basale

Yono reposé sur son socle

Fidèle utilisatrice de la méthode sympto-thermique pour suivre mes cycles depuis plusieurs années, je leur ai proposé de m’envoyer un exemplaire quelques mois pour avoir quelque chose de plus concret à vous raconter (étant sur Android je n’ai même pas pu me balader sur l’appli) avant de vous décider à débourser les 150 US $ qu’il coûte quand même : demande accueillie favorablement, malheureusement l’acheminement jusque chez moi (pays avec douane digne d’un parcours du combattant et sans service de poste derrière) semble pour le moins compliqué, nous attendrons donc mon retour de France dans quelques mois pour la phase French-test.

Un peu de patience ne fait jamais de mal… mais je dois avouer que c’est dommage parce que sa fonction de boule quiès m’aurait bien servi au milieu des poules matinales, baffles festives et chiens hurlants qui nous entourent ici 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s