Mardi, jour le moinS EXcitant de la semaine ?

Je viens de tomber sur ce billet du blog Kindara, l’appli américaine dont je vous ai déjà parlé dans mon article Kindara: kind… of a love story, qui permet de suivre ses cycles et ses observations lorsqu’on a recours à la méthode sympto-thermique.

Ils nous partagent leurs stats sur les jours favoris pour avoir des rapports sexuels, sur la base de 1,5 millions de données entrées quotidiennement par les utilisateurs de l’appli.

Je vous alerte tout de suite : cet article, #inEnglish mais les graphiques sont assez explicites pour ceux qui ne parlent pas bien anglais, n’est absolument pas scientifique et biaisé puisqu’il présente ses résultats en fonction de ce qu’ont bien voulu renseigner les utilisateurs de l’appli, qu’ils soient en mode contraception ou conception. Mais il doit y avoir du vrai derrière tout cela quand même 🙂

Alors ?

On y apprend qu’au cours de la semaine : le mardi ne motive visiblement pas les foules, tandis que le dimanche est le plus gâté. Qu’au cours de l’année : la Saint Valentin, les fêtes de fin d’année et d’ailleurs tout le mois de décembre où l’on grelotte, et les week-end de trois jours sortent clairement leur épingle du jeu. Et qu’au cours du cycle (difficile à interpréter puisque certains couples cherchent la période fertile tandis que d’autres l’évite) : la fin du cycle et la période des règles ne sont pas les plus appréciés des parties de jambes en l’air.

Bref allez y faire un tour, l’infographie est sympa.

En conclusion pour donner plus de chance au sexe qui rend heureux c’est bien connu, Kindara nous propose de prendre des bonnes résolutions en organisant plus de vacances pour s’évader (OK, merci du rappel). Surtout ils suggèrent de planifier nos rendez-vous amoureux en priorité le dimanche ; ou la semaine qui suit les règles, phase de libido montante chère à Miranda Gray et ses énergies cycliques (que j’ai déjà évoquées au sujet du cycle des saisons). Interesting isn’t it?

Je devance la question inévitable qui fait souvent débat : est-ce que la planification de la vie sexuelle lui retire sa spontanéité et tue l’amour ? On peut aussi voir cela comme une façon différente de lui donner une vraie place dans son agenda, et non comme un bouche-trou… le rendez-vous galant c’est plutôt méga romantique non ? 😉

Bon et puis faut être honnête, si on a choisi d’observer son cycle et d’y ajuster sa vie sexuelle, un peu de planification est inévitable, quelque soit notre objectif. Et peut-être y a-t-il beaucoup de bon à découvrir dans cette attitude… à tester.

Inspiré(e)s ? Les européens suivent-ils le rythme américain ? Hâte de lire vos réactions en commentaires !

jour-libido-dimanche.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s