Période d’ovulation, période fertile : attention confusion !

La  période d’ovulation est celle qui intéresse les femmes qui veulent un enfant et maximiser les chances de concevoir en planifiant/suscitant/proposant/provoquant judicieusement leurs rapports sexuels autour de l’ovulation.

La période fertile est celle qui intéresse les femmes qui, au contraire, ne veulent PAS d’enfant et décident donc de s’abstenir ou de se protéger pendant la période où une grossesse est possible.

Même si elle ne sont pas complètement étrangères l’une à l’autre je vous l’accorde, ces périodes sont néanmoins un peu différentes… attention.

periode-ovulation-fertile

La période d’ovulation dans son sens le plus répandu est celle où la conception est la plus probable. C’est la période la plus fertile, et elle dure environ trois jours (cf. les pastilles bleu foncé sur mon joli schéma) :

  • Veille de l’ovulation : c’est a priori ce jour qu’a lieu le pic de LH que détectent les tests d’ovulation, la glaire est extrêmement fertile et grâce à elle, bien que l’ovule ne soit pas encore libéré, les spermatozoïdes n’auront aucun mal à se maintenir dans l’utérus en l’attendant.
  • Jour de l’ovulation : ovule libéré, en avant bébé ♥
  • Lendemain de l’ovulation : même si la glaire a disparu, l’ovule ayant une durée de vie de 24h à 36h, il est toujours là, prêt à être fécondé, et les spermatozoïdes peuvent donc atteindre leur but.

La période juste fertile quant à elle entoure la période d’ovulation, mais elle dure plutôt 8 jours. Elle est plus longue parce que tout bêtement elle commence avant, et elle termine après 🙂

  • Avant : les spermatozoïdes peuvent vivre 5 à 6 jours dans la glaire fertile en attendant l’ovulation, même si celle-ci n’a pas encore la structure blanc d’œuf (fertilité maximale) qui précède de peu l’ovulation. C’est pour cela que dès la première apparition de glaire fertile au niveau du col de l’utérus, la femme doit se considérer comme fertile.
  • Après : il est d’usage de retenir 3 jours au delà des symptômes qui nous révèlent que l’ovulation a eu lieu i.e. augmentation de la température basale, ou disparition soudaine de la glaire fertile (après le jour sommet). Cette marge est due à la fois à la méconnaissance actuelle (mais les recherches continuent) de l’exacte concomitance entre l’ovulation et ces symptômes, mais aussi pour couvrir la possibilité d’une deuxième ovulation qui pourrait advenir dans la foulée de la première.

Alors, dans quel cas êtes-vous ?

2 réflexions sur “Période d’ovulation, période fertile : attention confusion !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s