#MyPillStory: bien plus qu’un hashtag

#MyPillStory c’est, en 11 lettres sur Twitter-Facebook-&-co, la quintessence du dernier scandale sur la pilule contraceptive et ses effets secondaires… mais pas que.

A l’origine du scandale, en France : fin 2012, le témoignage de Marion Larat (une jeune fille victime d’un AVC à cause de sa pilule qui la laisse lourdement handicapée, auteur de La pilule est amère paru fin 2013), qui sera suivi de beaucoup d’autres. Ensemble ils entretiennent ce qu’on appelle désormais le scandale des pilules de 3ème et 4ème génération.

A l’origine du hashtag : une journaliste anglaise Holly Brockwell à qui l’on refusait la stérilisation définitive, qu’elle demandait car n’en pouvait plus de prendre la pilule. Son coup de gueule (du 31 mars 2016) est repris par Kate Bevan qui instaure le premier hashtag #MyPillStory. Ont suivi des milliers de tweets d’utilisatrices qui ont partagé elles aussi les effets secondaires, parfois assez terrifiants, de leur pilule contraceptive (no-libido, saignements, nausées, prise de poids, mais aussi dépression, embolies pulmonaires, etc.).

MyPillStory

MyPillStory2

Depuis, les articles sont légion et les partages vont bon train sur les réseaux sociaux. Desservie également par la mouvance écolo et bio (poulette aux hormones, non merci…), la pilule perd du terrain. Les études ont montré qu’elle avait été partiellement délaissée (même si elle reste le premier moyen de contraception, utilisée par près de 40% des femmes en France – beaucoup moins dans d’autres pays) pour un recours assez notable à d’autres moyens de contraception, et principalement le stérilet au cuivre ou les méthodes naturelles et mécaniques.

Le mot de la fin : après mon dernier accouchement je dis à mon gynéco que je ne veux pas prendre la pilule qu’il me prescrit. Là il me dit « ah oui bien sûr je vais vous poser un stérilet ». Je lui réponds que je vais plutôt suivre une méthode naturelle d’observation de ma fertilité. Il me sourit. Il me dit « alors vous allez revenir me voir dans 3 mois parce que vous êtes enceinte ». Je lui souris. C’était il y a plus de deux ans… #MyNoPillStory

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s