Les méthodes natur(entre)elles

Ah ! Ces fameuses méthodes naturelles de contraception. Le comble est que ce sont majoritairement les femmes qui souhaitent avoir un enfant, en essais-bébé, qui utilisent les méthodes naturelles pour identifier le plus précisément possible leur fenêtre fertile.

OK on lit aussi parfois méthodes naturelles de régulation des naissances. C’est déjà mieux, l’expression introduit la notion de réversibilité (pour ou contre une grossesse : on parle de la même chose, la fertilité !). Mais on n’appelle toujours pas ce chat, un chat.

En anglais on dit « fertility awareness methods » (ou FAM) c’est-à-dire des méthodes de prise de conscience de sa fertilité. Voilà quelque chose de plus subtil ! Il faudrait même remplacer méthode par attitude et je serais comblée.

Je joue avec les mots ? En toute objectivité :-), pas tant que ça.

Sur les sites « officiels » (le site du Planning Familial, ou choisirsacontraception.fr), les méthodes naturelles sont regroupées sous un unique numéro (le 12ème sur 13 méthodes proposées), et on y a mis, en vrac :

  • Les rapports sexuels sans pénétration (no comment)
  • La méthode du retrait (paye ta méthode !)
  • La méthode Ogino-Knauss (des années 20, basée sur le calendrier, que son propre créateur M. Ogino – un japonais – avait déconseillée)
  • La méthode des températures.

Les trois premières décrédibilisent l’appellation, et la troisième est complètement incomplète.

moyens-de-contraception

Dans un monde parfait, voilà une méthode qui me semblerait naturelle : chaque (jeune) femme serait d’abord invitée à prendre conscience de sa période fertile ; puis ferait librement ses choix pour y adapter sa sexualité et/ou sa (ses) méthode(s) de contraception parmi les 12 restantes.

Alors je serai 100% d’accord avec le slogan : la meilleure contraception, c’est celle que l’on choisit.

En attendant, vous remarquerez que moi je les appelle aussi les MOF : Méthodes d’Observation de la Fertilité. Au moins on appelle un chat un chat. Qui me suit ?

Chaque méthode de gestion de sa fertilité est différente, mais que ce soit la méthode Billings, la méthode sympto-thermique ou MAO (auto-observation), l’utilisation d’un appareil de contrôle, je leur trouve un point commun : l’esprit communautaire.

Des communautés d’utilisatrices, des monitrices et moniteurs, des groupes Facebook fermés dédiés (notamment en français Symptothermie ou Méthodes Naturelles, mais c’est la même chose – avec nombre de membres décuplé ! – en anglais).

Chaque méthode, en plus de dispenser la connaissance, insiste sur la nécessité de se regrouper, et de se faire accompagner, au moins au début lors des cycles de découverte. C’est évidemment l’époque. Mais je vois trois autres raisons :

  • parce que les femmes ne sont pas éveillées dès leur adolescence à cette découverte de leur corps et qu’il faut donc rattraper le temps perdu,
  • parce que ces méthodes sont (encore) à contre courant de la société et que les utilisatrices ont besoin de se sentir entourées,
  • parce que ces méthodes ne renvoient une image ni fiable ni moderne et que les femmes qui font ce choix ont besoin d’être rassurées.

Moi la première j’ai été accompagnée par une monitrice au début, et j’en avais absolument besoin pour découvrir, comprendre et être convaincue. C’était aussi une étape indispensable de couple, car plus que toute autre méthode de contraception, elle engage Monsieur !

Reste à espérer que cet accompagnement n’est qu’une première étape, qui passe, ou qui s’avère nécessaire ponctuellement pour des périodes plus délicates (post-partum ou post-pilule par exemple) afin que ces communautés ne remplacent pas le gynéco et le pharmacien dont nous ne voulions plus dans la gestion intime de notre fertilité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s